Achat d’appartement : les précautions à prendre

achat appartement

Publié le : 05 août 20194 mins de lecture

Acheter, que ce soit pour votre propre usage (habitation) ou pour un usage locatif est toujours qualifié d’investissement. Que ce soit dans l’un ou l’autre de ces cas, il faut reconnaître qu’un montant considérable est engagé. Il faut donc s’assurer que le risque prix est au minimum.

 L’achat : un investissement

Le fait d’acheter un appartement à tout âge est devenu le rêve, réalisable d’une majorité de Français. Mais il faut savoir que se lancer dans ce processus requiert un minimum d’information. Beaucoup de faits sont à vérifier avant d’investir et d’acheter un bien.

Mais, comment investir immobilier ? C’ st une question qui se pose fréquemment. La réponse qui peut englober toutes les autres questions y afférentes est en général qu’il faut que les informations recueillies sur le bien soient complètes et fiables. En effet, toutes décisions d’engagement requièrent une symétrie parfaite d’information du vendeur vers l’acquéreur. Toutes les prises de décisions se basent sur les informations obtenues. Il faut donc que l’acquéreur soit en possession de toutes les informations possibles, présente et future, concernant le bien qu’il souhaite acquérir.

Pour bien réussir son investissement immobilier, il n’y a aucun secret, mais beaucoup de travail en amont.

 L’environnement : un élément important

Il faut savoir qu’outre le fait de se renseigner sur la valeur locative du quartier dans laquelle vous achetez, il faut aussi « prendre la température » du marché dans la région. Prendre la température ici signifie qu’il faut connaître le degré de tension dans la région : quantité de l’offre par rapport à la demande. Si vous achetez dans le but de louer, il faut savoir si l’offre dans la région, et même le quartier suffit à la demande exprimée ou pas. Ou au contraire, est-ce la demande qui excède l’offre. Dans ce dernier cas, il faut bien réfléchir avant de s’engager, car votre bien risque de rester longtemps sur le marché avant de trouver preneur s’il ne présente aucun atout particulier (situation géographique, prix de location, …).

 Un achat immobilier est une grande responsabilité, car les prêts s’y afférent sont parfois étalés sur des décennies. Il faut donc bien y réfléchir.

 La copropriété et ses caractéristiques

Pour réussir son investissement immobilier, plusieurs situations sont à considérer. Il faut d’abord connaître les obligations liées à la copropriété. En effet, il faut savoir que dès que le compromis de vente est signé, il incombe aux nouveaux propriétaires de s’acquitter des appels de fonds de la copropriété en cas de travaux : le ravalement de façade, entretient de l’assesseur, entretient de la piscine, … c’est pour cela qu’avant de s’engager, il faut que le nouvel acquéreur sache la liste des choses et des travaux prévus par la copropriété, et qui feront l’objet d’appel de fonds.

Il faut ensuite connaître, les engagements de la copropriété pour le quartier et son développement. En effet, certaines copropriétés prennent l’initiative d’effectuer des travaux dans la bordure ou dans l’environnement immédiat, pour rajouter de la valeur à la copropriété, et pour aider le quartier à se développer. Il faut donc les connaître pour en mesurer l’impact (financier, et social).

Plan du site